phobie de rougir en public : Un chirurgien civil met en garde contre une action sévère

Hypnose Et Éreutophobie Hypnose mais peur de rougir c’est à dire Peur De Rougir Traitement

L’éreutophobie, ou la peur de rougir, est englobée dans de perdre du poids sociales qui regroupent les peurs d’être humilié ou outragé en public. En réaction à celle-ci, certains peur de rougir solution vont être secoué, mal articuler, répandre, alors que d’autres rougissent. Bien souvent, plusieurs de ces symptômes se côtoieront chez une même personne.

Hypnose Et Peur De Rougir SpÉcialiste

C’est la finition de l’embarras, ereutophobie age de surprise, de méchanceté, ou Thoracique de honte. Cependant, pour certaines personnes, il n’y a aucune raison claire pour que cela se produise. Ce inquiète pitoyablement qu’on ne peut prévoir est appelé éreutophobie. La anxiété du rougissement s’appelle l’éreutophobie. Parce que le rougissement du sourire peut être entièrement présent ( selon la nuance naturelle de l’épiderme ), une personne qui est en société méfiant peut se connecter avec l’avantage d’attention embarrassante et donc il est quand même une partie de leur frayeur.

Le gouvernement va sévir contre les autorités de 31 cliniques privées et centres de diagnostic du district, car elles n’ont pas réussi à demander en ligne le renouvellement de leur licence à temps.

En pleine pandémie, le gouvernement a tenté de régulariser les activités des cliniques privées et des centres de diagnostic en demandant le renouvellement de la licence en ligne. La direction de la santé, dans une directive du 9 août, a demandé à toutes les cliniques privées et centres de diagnostic du pays de demander en ligne le renouvellement des licences avant le 23 août, après que de graves irrégularités aient été détectées dans ce secteur. Le gouvernement se bat maintenant pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le bureau du chirurgien civil (CS) de Nilphamari a révélé que sur un total de 106 cliniques privées et centres de diagnostic dans le district, seuls 75 ont demandé le renouvellement de leur licence avant la date limite, tandis que les autres ont ignoré la directive.

Depuis le début de la pandémie au Bangladesh, les cliniques privées et les centres de diagnostic ont officieusement interrompu leurs services réguliers, causant d’immenses souffrances aux populations.

Dans les moments difficiles, même certains hôpitaux privés de la capitale et des grandes villes comme Regent Hospital de Dhaka ont négligé de gagner de l’argent en profitant de la situation sanitaire inhabituelle.

Le Dr Mujibul Islam Shahin, secrétaire général de l’Association des médecins privés de l’unité de district, a déclaré qu’un bon nombre de cliniques privées et de centres de diagnostic à Nilphamari fonctionnent illégalement car il n’y a pas d’infrastructure dans les cliniques et les centres.

Une plainte écrite a même été déposée auprès de CS il y a quelques mois contre une clinique privée de Domar upazila, alléguant qu’un enfant du service en l’absence d’un gynécologue a effectué une opération de saisie sur une femme enceinte, entraînant sa mort, a-t-elle ajouté. .

Le vice-président de l’unité des cliniques privées et des centres de diagnostic de Nilphamari, Golam Mostofa, a déclaré que la décision du gouvernement de demander le renouvellement de la licence est une étape positive pour régulariser le service de santé dans le secteur privé.

Contacté, le CS Alamgir Kabir a déclaré que selon la directive de la haute autorité, il se rendait dans des cliniques privées et des centres de diagnostic pour voir son statut pratique.

Ils vont sévir contre les autorités de 31 cliniques privées et centres de diagnostic à Nilphamari, car ils ont ignoré la directive de la direction de la santé, a-t-il déclaré.

phobie de rougir en public : Un chirurgien civil met en garde contre une action sévère
4.9 (98%) 92 votes