ereutophobie traitement : Patricia Anne Trainor, 79 ans | Avis de décès

Hypnose Et Peur De Rougir Avis pour peur de rougir traitement et dire d’autre phobie de rougir en public

Le chose arrive quand la personne se met à anticiper de rougir. Il se ereutophobie hypnose avis crée de ce fait un club pervers : plus je l’anticipe, plus j’y pense, plus j’ai fait un speech rien et plus je pourrais le rougir capable stress, indique-t-elle. C’est comme s’il n’y avait pas d’issue. des s’enlisent dans cette roue barbare, mais il existe des façons de miminuer les stigmates, ou alors de les éliminer pleinement

phobie de rougir

La peur du rougissement machinal a un incidence sur la vie de tous les jours de plus de gens que vous ne le pensez. C’est une caractéristique assez localisation de l’anxiété sociale. Il est psychiatre ereutophobie rarement exposé par ceux qui luttent Obésité contre cela étant donné que l’attention en soi s’avérer redirigée vers eux, tout ce qu’ils fuient. Biologiquement, c’est la finition de l’activité du système agitée sympathique ( active l’explication physique au danger ). Les Atteintes cargos sanguins près de l’épiderme s’agrandissent et l’augmentation du flux tuméfié « rougit » la peau. Typiquement la peur redirige le flux gonflé de la peau et les extrémités vers les petits muscles, mais l’inverse semble se réaliser avec le rougissement.

Patricia Anne Trainor, 79 ans, de Cripple Creek à Clarksville, Delaware, est décédée le 1er janvier 2021 à l’hôpital Beebe Healthcare de Lewes, Delaware. Il est né à Baltimore, dans le Maryland, le 5 décembre 1941, deux jours avant l’attaque de Pearl Harbor.

Elle était la fille de feu Patrick F. Trainor et de feu Viola J. Myers. Ses parents ont divorcé en 1947, et elle et sa sœur ont passé l’été au Camp Maria à Leonardtown, Maryland. L’année suivante, ils sont allés à la Saint Joseph’s Academy de McSherrystown, en Pennsylvanie. Lorsque son père a épousé Honora «Nora» Sullivan en 1949, il est retourné à l’école Saint Mary à Govans. Sullivan était la plus jeune de huit (tout comme Patrick, tous deux issus de familles irlandaises) et était une belle-mère dévouée et aimante pour sa famille préfabriquée, jusqu’à sa mort en 1959.

Trainor est diplômée en 1959 de l’Institut Notre Dame, l’ancien lycée catholique pour filles de Baltimore. En 1962, elle est diplômée de l’école d’infirmières de l’hôpital Saint Agnes, où elle a travaillé comme infirmière de salle d’opération jusqu’en 1968. Trainor a rejoint la marine, a été lieutenant-commissaire (grade junior), a fait sa formation de base à Newport, RI, et a été affecté à l’hôpital naval d’Oakland en Californie.

En 1969, elle s’est portée volontaire pour servir au Vietnam sur l’USS Repose puis l’USS Sanctuary dans le port de Da Nang. Lors de ces voyages, il s’est rendu à Hong Kong et à Bangkok, et le navire se rend régulièrement à Subic Bay aux Philippines pour y être réparé. Elle a été promue lieutenant en septembre 1970 et renvoyée en novembre.

Trainor était l’une des huit étudiantes acceptées dans le programme d’infirmière anesthésiste de la Johns Hopkins School of Nursing, qu’elle a terminé en 1973. Elle a commencé son travail au CRNA (Certified Registered Nurse Anesthetist) de l’hôpital d’Arlington en Virginie. C’était l’une des premières spécialités d’infirmières praticiennes aux États-Unis.

En 1977, il a obtenu un BA en anesthésie de l’Université George Washington. Au cours de sa longue carrière d’anesthésie, il n’a jamais perdu de patient. Elle a donné à Joe Theismann, alors quart-arrière des Redskins de Washington, une anesthésie après qu’il ait été «attrapé» et qu’il ait subi une méchante fracture. Ils ont apporté une télévision dans la salle d’opération pour qu’il puisse regarder le reste du match, et Theismann lui a dit: «Endors-moi». Cela a été décrit dans le film « The Blind Side ». Il a pris sa retraite en 2005 du Virginia Hospital Center, anciennement Arlington Hospital.

Récemment hospitalisée, Trainor a entendu parler de sa camarade de bord, Abby. Ils avaient poursuivi leur longue amitié en visitant Marco Island et les Outer Banks. Ils ont assisté à l’inauguration émouvante et inoubliable du mémorial des femmes du Vietnam à Washington, DC Trainor a également écouté Gail, sa partenaire d’appel 24 heures sur 24 le week-end à l’hôpital d’Arlington. Ils ont travaillé ensemble pendant de nombreuses années et ont joué au golf ensemble en tant que membres du Woodholme Country Club. Ils ont voyagé à de nombreuses conventions, jouant au golf là où ils le pouvaient.

Trainor était un membre du groupe de golf féminin Cripple Creek Golf & Country Club et un vrai fan de Tiger Woods «de bout en bout». J’étais excité lorsque Woods a remporté le Masters l’année dernière. Il a récemment célébré son 79e anniversaire où les JUG (Just Us Girls) ont distribué des biscuits et des cartes FUN.

Trainor laisse dans le deuil sa meilleure amie et sœur, Mary Alice Fenneman, surnommée «MA» ou «Katie» par la famille, et un neveu dévoué, Robert «Bob» Vollmer. Trainor était la deuxième maman de Bob, qui lui a donné son premier chien, son premier vélo, ses premières bottes de cow-boy, et l’a amené aux Bermudes à l’âge de 19 ans. Elle et sa sœur ont beaucoup voyagé au fil des ans: une grande tournée dans 11 pays européens dans la vingtaine; en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard; en Colombie-Britannique et dans le nord-ouest du Pacifique; et la Californie et la Floride à plusieurs reprises. Finalement, ils ont fait le voyage de leurs rêves en Irlande, y compris en Irlande du Nord, où le clan Trainor avait ses racines dans le comté d’Armagh.

Les amis de Trainor se souviendront de son doux sourire et de son esprit méchant, ainsi que de son amour du golf et de Tiger. Elle aimait particulièrement ses chiens Lhassa apso, Chloé et Sophie.

Trainor est décédé après une longue lutte contre une maladie cardiaque, pulmonaire et rénale, qui a nécessité une dialyse à domicile au cours des quatre dernières années. Sa famille et ses amis peuvent se réjouir de savoir qu’elle a laissé cette vie à la merci de Dieu qu’il l’a sauvée du COVID et qu’elle est morte en paix. «Acceptons tous la bénédiction de Dieu de Patricia Anne Trainor et souvenons-nous de« tous les meilleurs moments »», a déclaré la famille. « Que Dieu nous bénisse tous alors que nous commençons 2021, dans la paix et l’amour. »

À une date ultérieure, il y aura une célébration de sa vie avec la messe à l’église catholique Saint Ann à Bethany Beach, Delaware, et l’inhumation aura lieu au Delaware Veterans Memorial Cemetery à Millsboro, Del.

ereutophobie traitement : Patricia Anne Trainor, 79 ans | Avis de décès
4.9 (98%) 92 votes