Éreutophobie Hypnose : Qu’a fait Barcelone? Simeone et Suarez ont pu

peur de rougir hypnose en plus de Hypnose Et Éreutophobie Traitement et dire d’autre Hypnose Et Éreutophobie Traitement

Le problème émerge quand la personne se met à anticiper de rougir. Il se comment vaincre la peur de rougir crée ainsi un club libidineux : plus je l’anticipe, plus j’y pense, plus j’ai fait un oraison non et plus je pourrais le rougir en situation de stress, indique-t-elle. C’est comme s’il n’y avait pas d’issue. des s’enlisent dans cette roue vilaine, mais il existe des manières de calmer manifestations, ou alors de les détruire pleinement

peur de rougir hypnose

La peur du rougissement spontanée a un influence sur la vie quotidienne de plus d’acheteurs que vous ne le pensez. C’est une spécificité notable suffisamment localisation de l’anxiété sociale. Il est éreutophobie opération rarement exposé par ceux qui luttent Trouble contre cela étant donné que l’attention pourrait être redirigée vers eux, tout ce qu’ils fuient. Biologiquement, c’est le rendu de l’activité du mode excitée sympathique ( va faire vibrer l’explication physique au péril ). Les Scanner chalands sanguins proche de l’épiderme s’agrandissent et la stimulation du flux pléthorique « rougit » la peau. Typiquement la peur redirige le flux congestionné de la peau et les mains et les pieds vers les petits muscles, mais l’inverse semble réussir avec le rougissement.

La nouvelle que Luis Suárez avait été impliqué dans un scandale de citoyenneté italienne a à peine attiré l’attention à Barcelone, un club qui s’est habitué à des événements ridicules ces dernières années.

Les doutes sur la légitimité des résultats de son test de langue ont mis fin aux espoirs de l’Uruguayen de s’aligner en Serie A cette saison, bien que ses chances aient déjà diminué lorsque la Juventus a retiré ses intérêts dans les services de l’attaquant quelques jours avant leur émergence. Des soupçons sur le niveau italien de Suarez.

Cependant, la perte de la Juve s’est avérée être un gain pour l’Atlético de Madrid, la décision des Bianconeri de signer Álvaro Morata ouvrant la voie à un transfert de 6 millions d’euros (5,5 millions de livres sterling / 7 millions de dollars) et la formation d’une société transrioplatense qui semble être un match fait au paradis.

L’entraîneur de l’Atlético, Diego Simeone, est depuis longtemps un grand admirateur de la belliqueuse Suárez.

Après avoir été paralysé pendant une grande partie de la saison dernière en attaque par la vente d’Antoine Griezmann et l’échec de Diego Costa et Morata à rattraper les buts du Français, l’Argentin a décroché un coup impressionnant en apportant l’un des plus aboutis. et expérimenté du monde. pour mentionner controversé: les attaquants de la Liga à Wanda Metropolitano.

À 33 ans, Suarez est peut-être à la chute de sa carrière exceptionnelle, mais il a le talent et, peut-être plus important encore, la motivation, le rythme de travail et l’agressivité pour redynamiser la ligne de front stagnante de l’Atlético. Ce n’est pas que Cholo ait besoin de beaucoup de conviction que sa nouvelle signature a ce qu’il faut pour réussir dans la capitale.

« Je ne pouvais pas dire du mal de Luis Suárez, il est extraordinaire », expliquait déjà Simeone à la presse en 2013, alors que l’attaquant était encore à Liverpool.

Même lorsque Suárez a rejoint les rivaux de l’Atleti l’année suivante, les éloges ont continué à affluer, l’entraîneur déclarant en novembre 2014: «Quand Luis Suárez trouve le rôle que son entraîneur veut pour lui, c’est un joueur intense qui le donnera. votre équipe le coup de pouce supplémentaire dont elle a besoin. .

«C’est un joueur merveilleux, formidable, extraordinaire, fort, agressif et intense. Il assiste et marque de partout ».



L’Atlético était réticent à signer un coûteux attaquant de 33 ans lorsque Suarez est arrivé sur le marché, mais El Cholo a poussé à sa signature et a finalement réussi, comme il le fait habituellement.

Cela n’a laissé que l’attaquant lui-même à convaincre; une tâche qui s’accomplit de la même manière avec une série d’appels personnels de l’entraîneur au joueur, aboutissant à cette rencontre d’esprit qui réunit deux hommes qui aiment opérer dans les limites mêmes du jeu, et la plupart du temps au-delà.

L’ancienne star de Liverpool et de l’Ajax avait été liée à l’Atlético, alors champion actuel de la Liga, avant la Coupe du monde 2014 en remplacement de Diego Costa, qui arrive à Chelsea.

Le Barça, désespéré de se renforcer à tout prix après s’être retrouvé les mains vides cette saison avec Gerardo Martino, a battu ses rivaux en signant, et au cours des six années qui ont suivi, Suárez a généreusement remboursé sa foi, marquant 198 buts en 283 matchs. et en soulevant 13 importants. Des titres comme le match parfait pour attaquer la superstar Messi et une idole Blaugrana à part entière.

Lorsque le nouveau manager du Barça, Ronald Koeman, a informé Suárez qu’il ne ferait pas partie de ses plans pour la saison 2020-21, personne n’a été surpris de voir Atleti se lancer dans la course.

Certains managers de Barcelone se sont opposés à permettre à l’un des plus grands buteurs de l’ère moderne de faire équipe avec l’un de ses vrais rivaux au titre à un prix incroyable, et il est facile de comprendre pourquoi.

Les Colchoneros auraient pu acquérir l’avant-garde dans le dernier tiers qui leur a si souvent manqué en complément de leur solide jeu défensif.

Quant au joueur lui-même, il a la possibilité de ne pas déraciner sa jeune famille après six années heureuses en Espagne et de montrer qu’il lui reste encore beaucoup de choses dans le réservoir d’un entraîneur qui, en termes d’agressivité, d’intensité et, bien sûr, que La tendance naturelle à se plaindre, à se plaindre et à cajoler à la moindre provocation, est très coupée dans le même tissu.

Non pas que Suarez devrait s’attendre à une promenade facile dans sa nouvelle maison, bien sûr.

Il a prospéré sous le luxe d’avoir à ses côtés le meilleur joueur du monde lors de son passage au Camp Nou, lui donnant des opportunités, un privilège qui ne lui sera pas accordé aussi souvent lorsqu’il s’alignera avec l’Atlético accompli mais décidément plus réaliste. talents.

Getty / Cible

La responsabilité de Suárez sera de courir et de courir pendant les 90 minutes complètes que Simeone réclame de toutes ses positions, et on peut bien imaginer les premiers jours faisant ses pas sous le regard d’un contremaître aussi strict qu’El Cholo. démontrent un grand impact pour le système.

Cependant, ce n’est pas un rôle auquel Suárez n’est pas habitué. L’attaquant a une vaste expérience dans la lutte contre les défenseurs seul à la tête des équipes uruguayennes bien entraînées d’Oscar Tabárez, pour qui l’attaque est souvent un mot de quatre lettres.

Contrairement à son grand ami Messi, il a un titre international, la Copa América 2011, remporté en travaillant dans une équipe et un système qui invite à des comparaisons faciles avec les combattants de l’Atlético de Simeone.

L’Atlético, comme en témoigne sa timide sortie de la Ligue des champions au RB Leipzig en août, n’est pas la force qu’il était autrefois au plus fort de l’ère Simeone.

Mais l’équipe reste forte et équilibrée, tandis que Costa, Yannick Carrasco, Joao Félix et Angel Correa fournissent de nombreux partenaires attaquants potentiels pour que Suarez clique une fois qu’il a mis les moteurs en marche dans son nouveau club.

Surtout, Suarez et Simeone sont des âmes intensément compétitives, qui feront tout ce qui est dans les lois du jeu, et souvent sans elles, pour l’emporter.

Leur respect et leur admiration mutuels sont clairs, et il sera fascinant de voir comment cela se traduit sur le terrain alors que le vétéran ajoute ses capacités uniques à la machine de l’Atlético – une combinaison appropriée pour semer la peur dans le cœur de ses adversaires.

Ce match fait au paradis pourrait faire de la vie un enfer pour tout le monde en Liga.

Éreutophobie Hypnose : Qu’a fait Barcelone? Simeone et Suarez ont pu
4.9 (98%) 92 votes