comment soigner l’ereutophobie : Anxiolytiques, tout ce que vous devez savoir sur les anxiolytiques

ereutophobie guerison pour ereutophobie hypnose avis enfin Hypnose Et Éreutophobie Conseils

Le problème arrive quand la personne se met à anticiper de rougir. Il se comment vaincre la peur de rougir crée alors un club mauvais : plus je l’anticipe, plus j’y pense, plus j’ai un speech nenni et plus je pourrais le rougir en situation de stress, indique-t-elle. C’est comme s’il n’y avait pas d’issue. d’autres s’enlisent dans cette roue déplaisante, mais il existe des manières de calmer manifestations, voire de les supprimer précisément

Éreutophobie Conseils

C’est le rendu de l’embarras, éreutophobie psychologie de surprise, de bassesse, ou Thérapies de retenue. Cependant, pour certaines personnes, il n’y a aucune raison claire pour que cela se produise. Ce inquiète péniblement imprévisible est nommé éreutophobie. La anxiété du rougissement s’appelle l’éreutophobie. Parce que le rougissement du sourire être pleinement visible ( selon la nuance naturelle de l’épiderme ), quelqu’un qui est socialement craintif peut se connecter avec le choix d’attention embarrassante et donc il reste une fraction de leur épouvante.

Mis à jour le 22 mai 2017

Validation médicale:
22 mai 2017

Lorsque la panique prend le dessus, l’anxiété vous ronge, il est temps de consulter un médecin et peut-être de passer aux médicaments. Les anxiolytiques peuvent permettre de passer un cours, de surmonter un stress devenu omniprésent. Vue d’ensemble de ces médicaments contre l’anxiété.

Anxiolytiques ou tranquillisants?

Les anxiolytiques ou tranquillisants mineurs sont, comme leur nom l’indique, des substances destinées à combattre l’anxiété et le stress. Le terme tranquillisant est un peu excessif car s’ils calment l’anxiété, ils ne l’abatent pas non plus. En fait, ils sont sédatifs mais à des doses plus élevées que les somnifères. A doses normales, ils courent encore le risque de provoquer de la somnolence, les rendant incompatibles avec la conduite d’un véhicule ou l’utilisation de machines électriques de précision. Comme des somnifères peut induire une dépendance pendant un traitement prolongé.

Dans tous les cas, ces médicaments, bien qu’ils puissent être d’une grande aide de temps en temps, ne doivent généralement pas être utilisés à long terme. Si le traitement prescrit par le médecin est insuffisant pour surmonter les symptômes d’anxiété, d’autres possibilités telles qu’une thérapie comportementale, une psychothérapie, une relaxation ou même, selon le cas, des antidépresseurs doivent être envisagées.


Les différents types d’anxiolytiques

Anxiolytiques de la famille des benzodiazépines.

Nous trouvons principalement les benzodiazépines et un dérivé apparenté (étifoxine ou STRESAM®). Parmi eux, les fameux LEXOMIL®, LYSANXIA®, TEMESTA®, TRANXENE®, VALIUM®, ou encore XANAX®. RIVOTRIL® peut également être utilisé, qui n’est cependant pas classé comme une benzodiazépine anxiolytique. Ce sont les anxiolytiques les plus utilisés, ils produisent des effets très rapides, vous serez donc soulagé très rapidement de la tension de l’anxiété, qu’elle soit physique ou mentale. Les effets secondaires sont relativement courants : on retrouve de la somnolence, des troubles de l’équilibre, de la mémoire et surtout un risque de dépendance important lorsque l’utilisation est prolongée au-delà de 12 semaines. Un suivi médical est indispensable et il est recommandé de consulter le médecin ayant démarré le traitement au moins une fois par mois. Si le problème d’anxiété persiste, il faudra trouver d’autres solutions.En fait, les benzodiazépines n’agissent pas sur la base du problème.

Sans benzodiazépines

Certains anxiolytiques ne font pas partie de la famille des benzodiazépines, par exemple, l’hydroxyzine (ATARAX®) est un anxiolytique de la famille des antihistaminiques. Peut être utilisé pour l’anxiété et les allergies. De plus, ses effets secondaires sont similaires à ceux des benzodiazépines: somnolence, sécheresse de la bouche, constipation, risque d’obstruction urinaire (notamment en cas d’adénome de la prostate) et glaucome, troubles visuels (difficulté d’accommodation, sensibilité à la lumière ) et les troubles de l’équilibre chez les personnes âgées. Son principal avantage est l’absence de dépendance. Même dans les anxiolytiques, il existe la buspirone (BUSPAR®) et le captodiame (COVATINE®). Les deux derniers sont moins utilisés pour des raisons différentes, ils sont très différents et ont des propriétés et des effets secondaires différents. Dans tous les cas, c’est le médecin qui saura quel médicament est le plus approprié à quel patient.

Les antidépresseurs

Il existe également des médicaments utilisés comme anxiolytiques mais qui font partie d’autres grandes familles. Les antidépresseurs sont parfois utilisés pour l’anxiété généralisée., dans les troubles obsessionnels compulsifs ou pour certaines phobies. Ils peuvent également permettre de remplacer les anxiolytiques traditionnels. Enfin, les neuroleptiques sont rarement prescrits pour l’anxiété, mais leur effet n’est pas prouvé; cette classe avec de nombreux effets secondaires sera généralement évitée.

Une visite à votre médecin de famille ou psychiatre qui vous permettra de démarrer un traitement anxiolytique. Si vous devez ressentir des effets secondaires, ils apparaîtront généralement très rapidement et vous devrez peut-être ajuster votre dose de traitement pour obtenir les meilleurs effets sur l’anxiété et limiter les effets secondaires. La plupart de ces traitements ne doivent pas ne dépassez pas 12 semaines et soyez prudent pendant la durée de la prise de ces médicaments, il est impératif ne bois pas d’alcool. Faites également attention à la conduite et à la manipulation de machines car une somnolence est souvent observée. Et surtout, ne prenez pas d’anxiolytique sans avis médical.

En général, les anxiolytiques sont des traitements transitoires symptomatiques qui ne doit pas être utilisé à long terme. La maladie anxieuse, si elle ne se résout pas d’elle-même en quelques semaines ou est en place depuis longtemps, nécessitera mettre en œuvre une véritable stratégie psychologique : psychothérapie, thérapie comportementale et cognitive, relaxation, sophrologie … Il existe de nombreuses méthodes qui peuvent vous aider à sortir de ce cercle vicieux. Les médicaments seuls ne peuvent pas résoudre le problème à eux seuls, et votre médecin vous aidera à suivre le cours pour trouver plus de jours zen!


Tous les traitements contre l’anxiété

ALPRAZOLAM – ANXYREX – BROMAZEPAM – BUSPAR – BUSPIRONE – COVATINE – DIAZEPAM – EQUITAM – GRANIONS MAGNESIUM – LEXOMIL – LORAZEPAM – LYSANXIE – NORDAZ – NOVAZAM – PRAZINIL – QUIETILINE – URESTAB – SERIAN XTORY

comment soigner l’ereutophobie : Anxiolytiques, tout ce que vous devez savoir sur les anxiolytiques
4.9 (98%) 92 votes