anxiété ereutophobie : Sympathectomie endoscopique

traitement contre l’ereutophobie avec peur de rougir traitement enfin Hypnose Et Peur De Rougir Traitement

L’éreutophobie, ou la peur de rougir, est englobée dans les phobies sociales qui rassemblent tous les peurs d’être agenouillé ou bafoué en public. En réaction à celle-ci, certains éreutophobie traitement naturel vont ébranler, bafouiller, dégouliner, alors que d’autres rougissent. Bien fréquemment, plusieurs de ces symptômes se côtoieront chez une même personne.

Peur De Rougir Avis

La peur du rougissement irréfléchie a un impact sur la vie quotidienne de plus de clients que vous ne le pensez. C’est une caractéristique très commune de l’anxiété sociale. Il est sympathectomie thoracique belgique rarement expliqué par ceux qui luttent Artérielle contre cela vu que le regard peut s’avérer redirigée vers eux, tout ce qu’ils fuient. Biologiquement, c’est le résultat de l’activité du système frétillante agréable ( agite la réponse du corps au danger ). Les Anxieuse canots sanguins près de la peau se dilatent et l’augmentation du flux sanguin « rougit » le visage. Typiquement la peur redirige le flux renflé de l’épiderme et les extrémités vers les petits muscles, mais le contraire semble se produire avec le rougissement.

Qu’est-ce qu’une sympathectomie endoscopique?

Une sympathectomie endoscopique est une chirurgie de la colonne vertébrale mini-invasive utilisée pour traiter:

  • Hyperhidrose (mains et pieds moites)
  • Fard à joues facial
  • Phobie sociale
  • Maladie de Raynaud
  • Dystrophie sympathique réflexe
  • Autres conditions causées par la destruction de parties du tronc du nerf sympathique dans la colonne vertébrale.

Régions du tronc du nerf sympathique

Le tronc du nerf sympathique est divisé en trois sections:

  • Cervical (région du cou)
  • Thoracique (région de la poitrine)
  • Lombaire (région lombaire)

La sympathectomie endoscopique peut être utilisée pour traiter les trois régions. La forme la plus courante de cette procédure est la chirurgie endoscopique de sympathectomie thoracique (ETS). Cette procédure de pointe permet une récupération plus rapide et plus confortable pour les patients par rapport aux chirurgies traditionnelles de la colonne vertébrale.

À quoi s’attendre lors d’une sympathectomie endoscopique

Au cours de la procédure, le chirurgien fait une petite incision dans le dos, où deux petits instruments seront insérés. Un endoscope permet au chirurgien de visualiser la zone et un outil de dissection est utilisé pour saisir les nerfs à problèmes. Cette procédure retient les nerfs au lieu de les retirer, permettant au chirurgien d’inverser la procédure si les effets secondaires sont trop gênants pour le patient. Bien que la nécessité d’une inversion soit rare, l’utilisation de forceps offre aux patients cette option.

Récupération par sympathectomie endoscopique

La plupart des patients quittent l’hôpital dans les heures suivant la chirurgie et ont généralement une période de récupération minimale. La plupart des patients peuvent reprendre leurs activités normales quelques jours après la chirurgie.

anxiété ereutophobie : Sympathectomie endoscopique
4.9 (98%) 92 votes