La reine-des-prés : une réponse naturelle efficace aux douleurs !

la reine des prés et le rhumatisme psoriasiqueLa reine-des-prés, plus connue sous son manteau scientifique au nom de « Filipendula ulmaria » et appartenant à la famille des rosacées est reconnaissable à sa tige de coloration rougeâtre et glabre et à ses fleurs odorantes au sommet. Cette plante dégage au froissement une odeur caractéristique évoquant le « médicament ». L’ethno Pharmacopée reconnait la reine-des-prés dans la liste A des plantes médicinales traditionnelles

Propriétés

Reconnue par la phytothérapie pour ses propriétés naturelles d’antalgiques, parmi les vertus végétales de la reine des prés nous notons le soulagement des douleurs passagères modérées. Par ceci nous comptons les maux de tête, les douleurs dentaires, les douleurs articulaires (rhumatismes) ou tendineuses liées ou non à des traumatismes légers (par exemple : une foulure). Son usage traditionnel s’étend aussi sur le traitement distinctif de rhume.
La reine-des-prés est une réponse naturelle sans effets secondaires pour soulager les maux de têtes, les douleurs articulaires mais aussi les douleurs dentaires. Elle devient le remplaçant de l’invétéré aspirine avec un effet un tantinet moins important que ce dernier dans le soulagement des maux.

Science et vertus secondaires

Une étude scientifique de 1989 démontre qu’en associant la reine-des-prés avec le cassis se révèlerait être un soin efficace pour soulager les maladies articulaires chroniques.

Privilégier ce remède efficace de la phytothérapie diminuerait considérablement la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires chimiques produisant des effets secondaires avec de lourdes conséquences sur la santé d’autrui sur le long terme Cette étude a aussi révélée l’atout tonifiant de cette plante. En effet, la reine-des-prés présente des effets de dilatateur des vaisseaux tonifiant ainsi le système cardio vasculaire. Par ailleurs, ses propriétés secondaires résident dans l’élimination rénale de l’eau et dans l’élimination de la cellulite. Ces études encourageantes permettent de projeter la reine-des-prés comme une plantes aux vertus « dépollueuse » de l’organisme.

Posologie

Utilisation interne

Conditionnés en gélules, cette dernière se constitue de l’intégralité du sommet fleurie de la reine-des-prés et de l’extraction sec sous forme de nébulisât. La reine-des-prés se présente aussi en tisanes conditionnées en sachets et contenant les sommités fleuries séchées. On la retrouve aussi en complément d’autres plantes selon les maux à traiter ; ceci en forme de tisanes, de poudres ou d’extraits secs en gélules, en ampoules ou sous forme de teinture mère.

Utilisation externe

Parmi ses propriétés la reine-des-prés s’applique en pommade ou en patch sur les douleurs articulaires ou musculaires. Cette plante est aussi cicatrisante, appliquer une feuille de la plante sur les coupures.

Contre-indications

La reine-des-prés contient de l’acide salicylique, précurseur de l’aspirine. Elle est donc contre-indiquée aux personnes allergiques à l’aspirine. Par manque de données suffisantes, il est déconseillé chez la femme enceinte ou qui allaite.

Laisser un commentaire